Justine
The Delectable Epicurean

 

En pénétrant dans le restaurant bistronomique, j’ai reçu comme une bouffée d’air frais, devant ce sourire radieux et ce “Bonjour” mélodique émanant de la grande et gracieuse Justine. J’étais immédiatement sous son charme. Une personne aussi lumineuse, et une telle énergie positive, je me suis dit : « En voilà une qui sait croquer la vie à pleines dents ! ». Ma première impression s’est avérée plus que juste.

Super-foodie passionnée ayant arpenté une grande partie de Paris et d’autres régions du monde en quête de saveurs, athlète de compétition collectionnant les médailles et décoratrice d’intérieur dans l’âme, cette charmante épicurienne a une autre passion dans la vie.

Elle aime les montres à la folie.

Et quand je dis qu’elle les aime, je ne ne parle pas d’un petit amour de vacances. Je parle d’un amour fou et absolu qui occupe son esprit, plus que ce que l’on pourrait considérer comme “sain”. Mais qui suis-je pour la juger ? Je suis tellement obsédée par les bonnes tables que j’en rêve la journée.

Voici sa version de l’histoire.

Qui es-tu ? 

Quelqu’un qui aime rire et très très épicurienne ! Passionnée de gastronomie et de décoration, curieuse de découvertes. Profondément attachée au respect également.

L’endroit le plus cool où vous avez emmené votre bracelet (ou autre) Joseph Bonnie ?

Entre mer et montagnes il y a quelques mois, une des premières fois où je portais ma nouvelle acquisition : un bracelet rallye Le Mans.

Quel est le meilleur souvenir qui vous vient à l’esprit lorsque vous regardez la montre que vous portez aujourd’hui ?

J’aime tellement cette montre … une Explorer 114270. Le meilleur souvenir c’est son acquisition tout simplement : Elle est intemporelle, sobre et incroyable portée ! C’est une montre dont je ne me séparerai jamais. Je me souviens tellement du jour où je l’ai portée pour la première fois.

Rolex retient toute mon attention ou, devrais-je dire, mon obsession horlogère. La sobriété de mon Explorer 114270 et le côté plus sport d’une 5513 … Quelles merveilles !

D’un autre côté, Panerai est la marque qui m’a fait découvrir le monde de la Haute Horlogerie.

Panerai permet de profiter d’un style complètement différent suivant les modèles de la marque : plutôt classique pour une Radiomir et plutôt roots et casual pour la Submersible.

Et si on y ajoute la multitude de straps possible, alors on a de quoi s’amuser ! C’est exactement ce que je fais avec les 2 modèles de la marque que je possède.

D’une manière générale, je m’intéresse de plus en plus aux montres vintage et ma collection se redirige désormais sur des montres avec de belles patines et du vécu.

Pensez-vous que la réussite d’un objet passe avant tout par son design, ou par sa capacité à évoluer dans le temps ?

Les deux sont intimement liés. La réussite de l’objet est justement la conjonction des 2 aspects : le design et l’intemporalité de l’objet. Il y a un côté visionnaire un peu dans tout cela !

C’est exactement ce qui me séduit dans les objets en général et dans l’Horlogerie en particulier.

Un petit message pour Florence (qui a réalisé la teinture de tranche de votre bracelet) ?

Mais comment appelle t’on le métier de Florence ? (rires)

Merci Florence !

Quel morceau de musique on écoute avant de se quitter ?

J’aime beaucoup la soul, le jazz, le funk et l’opéra.

Partons pour « Damn, dis-moi » de Christine and The Queens. J’adore tout simplement ! 

 

Le sélection Joseph Bonnie de Justine